Musées et art

Peindre la vie, Pablo Picasso, 1903

Peindre la vie, Pablo Picasso, 1903

La vie - Pablo Picasso. 196.50x129.20

L'œuvre est reconnue comme un chef-d'œuvre de la période bleue de l'artiste. On sait que l'artiste lui-même n'a pas aimé cette photo, la jugeant imparfaite.

L'intrigue de l'œuvre est complexe et difficile à analyser. Le plus souvent, l'œuvre est interprétée de manière très subjective, projetant sur l'image l'image biographique de l'artiste.

On sait que le suicide d'un ami de l'artiste a fait forte impression sur ce dernier. La situation était compliquée par le désordre et la stagnation créative du maître.

L'ensemble du terrain peut être divisé en quatre parties indépendantes. L'auteur essaie de combiner dans une œuvre des concepts tels que la naissance et la mort, l'amour et la solitude. En plus de l'intrigue complexe, l'auteur n'organise pas facilement l'espace de travail lui-même. Trois plans dans lesquels l'intrigue de l'oeuvre existe anticipent les délices du cubisme que le grand maître va emporter très prochainement.

Le caractère statique et sans vie des personnages, souligné par un ton bleu froid, est frappant. C'est comme si l'artiste dépeignait le monde des morts, donnant à son œuvre un nom contradictoire pour exprimer son attitude inquiète envers le monde qui l'entoure.

L’atmosphère de silence et de statique inquiétants fait vivre au public l’état d’incertitude et de tristesse qui a constitué la vision du monde de l’auteur lors de la création de l’image.


Voir la vidéo: ESSAI 445. Le peintre Pablo Picasso. Le musicien Philippe Lauters. (Décembre 2021).